Sébastien Badel

Elle, ... Sekel

Cliquez pour jouer

Improvisation n° 245 & 246

Elle,...Sekel

Que dis-tu,
Sekel, ma sœur ?
Tous mes problèmes
S’enracinent en ton silence,
Par les théorèmes
Des dépourvus de sens.

Bien trop souvent, j’écoute encore les stupides,
Ne discernant tes voies,
Ne méditant tes rimes,
Cela, combien de fois,
Je frôle les abîmes
Sans invoquer ton guide ?

Que penses-tu, ma belle ?
Quels sont tes échos ?
Rayonne ces splendeurs
Sur les obstacles de ma passerelle,
Pour que je ne sois plus l’amuseur
Dans le lot des idiots.

Venge-toi donc pour moi, princesse,
Sur ces bouffons, leurs maîtres et leurs camarades,
Pour que les agresseurs de nos tendres âmes,
Soient dégradés, comme ils dégradent,
Avili, comme ils avilissent.
Qu’on en finisse,
Qu’on en finisse.

Sébastien Badel

Belledonne, Rhône-Alpes,
France, le 11 juin 2024